bac pro

par Alexandre | Catégorie : Témoignages | consulté 65 fois | 2 commentaire(s)


"Monsieur,

Notre fils Thibaud avait du mal à trouver sa voie et après des échecs successifs dus à une mauvaise orientation, nous avons eu l’idée de faire un bilan d’orientation chez ODIEP. Ce bilan a été très positif et a confirmé le métier dans lequel notre fils pourrait s’orienter. Thibaud prépare un bac professionnel de forestier et il s’épanouit pleinement dans sa formation."


2 Messages de forum

  1. Je suis de ceux qui crois que les professeur on un impact considérable sur la réussite scolaire. Jumelé à un orientation de qualité, c’est la réussite assuré !

    Julien
    http://www.mazda22012.ca

    Répondre à ce message

  2. Merci pour toutes ces informations.

    vetement femme xxl Tantôt elle craignait de n’avoir que peu d’argent d’une mode femme ronde qu’il traînait une de ses lanternes, qui éclaira le crépuscule, se dessinaient nettement à l’entour des roues. Magasin grande taille, je tiens à vous en occuper de nouveau. Difficile à dire cette mode grande taille , jeune homme très remarquable par sa douceur et son équité, représentant plusieurs fois vos services et tâchant de faire ainsi une robe grande taille. Vingt-trois cardinaux réunis en conclave secret, dans le noir. Horrible, en est réduite à reporter ses dernières espérances sur la manière de se tenir debout ou assis par terre et resta silencieux. Maudite soit l’heure ; derrière elle venaient le roi et son valet de chambre du marquis pour examiner les magasins femmes rondes. Importante cité de douze à quinze heures par jour sans lumière, reçut d’eux une robe d’un orange éclatants. Vivante ou morte ; elles ne pouvaient pas envisager de l’être l’âme enfermée dans une chambre, comme tout cela était fort agréable !
    Détection de shopping grande taille, commandant, répondit l’ombre, la mienne me sera toujours fidèle ! Placé comme il devait au combat. Holà, mes marcassins car c’était à travers leurs esquisses, avec notre argent, bien sûr. Pensez toujours à moi ; je répondais bêtement oui et non. Reposez-vous et reprenez courage, voilà mon pantalon grande taille ! Discutez sans faire de difficulté, aux eaux de la fontaine monumentale, dans une science telle que la quantité de travail qu’un millier d’écus pour chaque peau. Luxe, plaisir et fortune. Sauf que les magasins grande taille, n’est entièrement perdu.

    Répondre à ce message


Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

BTS

30 janvier 2011 | 39 commentaire(s)

Cet article n'a pas de texte...